Les yeux fermés

C’est d’abord abaisser les paupières, souvent pour s’échapper un court instant, s’endormir, ou manifester son étonnement, sa stupéfaction. On ferme les yeux aussi lorsque l’on ressent des émotions variées et selon le type d’individu que nous sommes. On a également besoin de le faire pour hydrater notre cornée. 
Mais avoir les yeux fermés et fermer les yeux sont également deux expressions.
Les yeux fermés : 
En toute confiance. Faire quelque chose les yeux fermés signifie qu’on le fait en toute confiance. Littéralement, il s’agit d’accomplir n’importe quelle action sans avoir besoin de voir tant on fait confiance à une personne, en soi ou tant une chose nous est familière.

Fermer les yeux :
Ne pas tenir rigueur de quelque chose.  Faire comme si l’on avait pas vu ; feindre l’ignorance. 
Dire que l’on ferme les yeux sur quelque chose signifie que l’on feint d’ignorer un fait. On utilise généralement cette expression pour un geste qui peut être nuisible et signifie alors que l’on n’en tient pas rigueur à son auteur. On peut aussi fermer les yeux sur le monde qui nous entoure, sur les injustices, sur la pauvreté ou la souffrance.

Bref encore un p’tit « mashup à ma sauce » !! 😉


Share